Archive for juin, 2015

• La Bentley No.84 termine à neuf tours des leaders après un nouvel incident de course

La troisième manche des Blancpain Endurance Series, disputée samedi dernier (20 juin) sur le circuit Paul Ricard, a de nouveau été des plus frustrantes pour Harold Primat. L’écurie Bentley Team HTP a en effet rencontré plusieurs problèmes qui ont anéanti tout espoir d’obtenir un premier podium cette saison.

Après un long passage par les stands pour réparer une connexion électronique d’accélérateur, l’effort collectif de Primat, Mike Parisy et Vincent Abril a finalement permis à la Continental GT3 No.84 de finir 18ème du classement Pro Cup, après avoir chuté de la troisième à la 42ème place au général.

Le week-end avait pourtant bien commencé, Abril signant le troisième meilleur temps des qualifications avant de gagner une place de grille suite à la disqualification d’un concurrent. Le pilote français est ensuite parvenu à rester à l’écart des nombreux accidents qui ont émaillé les premiers tours de la course de six heures (ou 1000 km), avant de passer le témoin à Parisy en troisième position.

Son compatriote réalisait également une très belle performance malgré la pression permanente de Guy Smith au volant de la Bentley d’usine ; la voiture HTP conservait alors toutes ses chances de décrocher un premier podium cette saison.

Après deux heures de course, Primat prenait finalement le volant. Malheureusement, et pour la troisième manche d’affilée en Blancpain, des soucis mécaniques suite à un contact en piste ôtaient à la No.84 tout espoir de bon résultat. En effet, dès le début de son relais, le pilote suisse entrait en collision avec un concurrent de la catégorie Pro Am en tentant de le dépasser.

« Nous avons été vraiment malchanceux lors des deux premières manches, en étant les victimes d’accidents qui n’étaient vraiment pas de notre faute ; mais ce contact relève probablement de l’incident de course, commente Primat un peu dépité. C’est toujours celui qui double qui doit s’assurer que le dépassement va s’effectuer sans encombre. Le pilote devant moi a indiqué qu’il allait me laisser passer, mais lorsque je me suis engagé, il a tout simplement fermé la porte. Impossible de l’éviter dans ces circonstances, nous nous sommes touchés. La voiture n’était pas vraiment abimée mais l’impact a cassé la connexion d’accélérateur et j’ai dû rentrer aux stands. »

Les mécaniciens de l’équipe Bentley Team HTP ont alors engagé une course contre la montre pour réparer la belle Anglaise. Malheureusement, lorsque Harold s’est engagé dans la voie des stands pour reprendre la course, il a rencontré le même problème et dû s’immobiliser de nouveau. Le pilote suisse a en outre perdu un peu plus de temps lorsque les mécaniciens ont repoussé la voiture vers le stand pour résoudre définitivement le souci.

Chaque membre du trio HTP a ensuite effectué un relais, mais l’équipage de la No.84 n’a pu reprendre que quelques positions pour finalement se contenter de la 36ème place du classement général, à neuf tours des leaders.

« Cette saison est vraiment très frustrante, continue Primat. Hormis les 24 Heures du Nürburgring, nous ne sommes vraiment pas vernis. Nous avions un bon coup à jouer ce week-end et un incident bénin nous coûte certainement un podium. La course était loin d’être terminée lorsque nous avons eu cet accident, mais nous affichions un très bon rythme. 

Nous étions en lutte avec la Bentley d’usine, qui a finalement terminé deuxième. Cela ne fait que souligner notre potentiel. J’espère sincèrement que nous aurons le même niveau de performance à Spa. Ce serait sympa de pouvoir y obtenir un bon résultat, et permettrait de compenser toutes les difficultés rencontrées lors des trois premières courses du championnat. »

Harold, l’équipe Bentley Team HTP et l’ensemble du peloton du Blancpain seront en Belgique ce mercredi (24 juin) pour la journée d’essais officielle des prochaines 24 Heures de Spa qui se dérouleront du 21 au 26 juillet.