Primat aborde ses premières 24 Heures du Nürburgring avec ambition et humilité

Primat aborde ses premières 24 Heures du Nürburgring avec ambition et humilité

• La Mercedes-Benz SLS AMG GT3 No.15 jouit d’un équipage chevronné

Harold Primat compte bien décrocher un solide résultat lors de l’édition 2014 des 24 Heures du Nürburgring qui se dérouleront ce week-end (19-22 juin). Le pilote suisse effectuera ses grands débuts dans la mythique épreuve d’endurance allemande au sein du HTP Motorsport.

Même s’il a déjà couru sur la Nordschleife, le Genevois n’a jamais affronté l’éprouvant double tour d’horloge organisé sur le tracé imposant de 25 kilomètres, mélange des ancien et nouveau circuits de Formule Un.

En décrochant la pole position lors de la course de qualifications disputée au mois d’avril, la Mercedes-Benz SLS AMG GT3 avait assuré sa présence à l’événement. Primat y fera à nouveau équipe avec le trio allemand composé de Maximilian Götz, Kenneth Heyer et Roland Rehfeld.

Il y a deux mois, Primat et HTP Motorsport n’avaient pu exprimer leur plein potentiel après que les fixations du capot eurent cédées durant la course. Le rythme affiché alors s’était néanmoins montré prometteur et a permis à Primat de faire le plein de confiance à l’approche de l’événement.

« Nous sommes très confiants au moment d’aborder ces 24 Heures du Nürburgring, a expliqué Primat. Nos réglages de base se révèlent très solides comme en témoigne la pole position signée par Maximilian [Götz] lors de la course de qualifications. Je pense sincèrement que nous aurions pu décrocher un podium si nous n’avions pas dû abandonner. La voiture subit des chocs très violents à chaque fois qu’elle décolle sur les nombreuses bosses du tracé. Nous allons donc opter pour une approche légèrement plus conservatrice et faire en sorte que ce genre de problème ne se répète pas. »

Même si Primat et la SLS AMG GT3 possèdent une certaine expérience des épreuves d’endurance de 24 heures, le Genevois refuse de sous-estimer le défi que représentent les 170 redoutables virages de « l’Enfer Vert ».

« C’est une expérience inédite pour moi, mais je pense que la découverte se révélera agréable, se réjouit Harold. Bien sûr, il faut du temps pour s’acclimater convenablement au circuit. Et pour cela, il n’y a aucun raccourci : la seule chose à faire est d’accumuler les kilomètres et d’engranger de l’expérience à chaque tour couvert. Je connais désormais parfaitement l’ensemble de l’équipe HTP et nous avons collaboré étroitement afin d’optimiser notre potentiel et nous assurer que tous les pilotes soient satisfaits des réglages. »

Primat n’a encore jamais piloté de nuit sur la « Boucle du Nord » et n’y a couru qu’une seule fois sur piste humide. Cependant, le pilote suisse a hâte de participer à l’événement et d’apprendre le plus possible de ses équipiers allemands.

« Mes trois partenaires jouissent d’une très grande expérience et sont des professionnels accomplis. J’espère donc pouvoir leur soutirer le maximum d’informations, a reconnu Harold. Nous avons récemment effectué des essais à Spa-Francorchamps ainsi que sur la Nordschleife. Cela a permis de nous entraîner par temps de pluie, même si le Nürburgring n’est clairement pas l’endroit idéal pour conduire dans de telles conditions !

La préparation personnelle joue également un rôle prépondérant puisqu’il faut habituer son corps à fournir des efforts intenses sur des périodes de temps prolongées. Le week-end promet donc d’être stimulant mais exigeant, même si je sais déjà que l’adrénaline seule me permettra de tenir jusqu’au bout ! »

Programme des 24 Heures du Nürburgring*

Jeudi 19 juin
Essais libres : 14h45 – 16h45
Essais Qualificatifs 1 : 18h45 – 23h00

Vendredi 20 juin
Essais Qualificatifs 2 : 10h15 – 12h15
Qualifications (uniquement pour les 30 meilleurs) : 17h10 – 17h50

Samedi 21 juin
Warm-Up: 08h30 – 09h30
Course : 16h00

*Horaires donnés en heures locales