Solide sixième place pour Primat à Silverstone malgré des soucis électriques

Solide sixième place pour Primat à Silverstone malgré des soucis électriques

Harold Primat et HTP Motorsport ont réussi à surmonter un souci électrique intermittent pour décrocher une vaillante sixième place au classement général lors de la seconde manche des Blancpain Endurance Series disputée à Silverstone cet après-midi (25 mai).

À bord de la Mercedes SLS AMG GT3 No.84 alignée dans la catégorie Pro Cup, le pilote suisse courait pour l’occasion aux côtés de Bernd Schneider, légende du sport automobile, et de Nico Verdonck, son équipier habituel. L’équipage avait certainement les moyens pour terminer quatrième derrière les intouchables Bentley et McLaren, mais Harold était satisfait de rallier l’arrivée et d’inscrire à nouveau de précieux points. Une performance d’autant plus solide que Primat avait connu jusque là un week-end compliqué.

N’ayant jamais couru en compétition à Silverstone, l’équipe HTP Motorsport espérait rencontrer des conditions de piste sèches lors des essais libres du samedi pour affiner les réglages de la voiture. Au lieu de cela, de fortes pluies se sont invitées et ont rendu la séance extrêmement délicate. C’est donc avec peu de certitudes que l’écurie a abordé les essais pré-qualificatifs disputés sur un tracé encore humide mais en train de s’assécher.

Après des qualifications tout aussi compromises dimanche matin, Harold était heureux de pouvoir s’élancer depuis la septième place de grille l’après-midi lors de la course de trois heures. Verdonck a pris le départ et couvert un solide premier relais, pointant en cinquième position au moment de passer le volant à Primat.

C’est alors que la progression de la Mercedes a été entravée par un souci électrique intermittent, dû à un faux contact au niveau d’un fusible. Le problème a d’abord déclenché une série d’avertisseurs lumineux sur le tableau de bord puis coupé l’alimentation du moteur. Dépourvue de puissance à plusieurs reprises, la Mercedes s’est fait prendre un tour avant qu’une solution ne soit finalement trouvée.

Une fois le problème rectifié, Primat a heureusement pu retrouver un rythme compétitif et couvert un bon relais pour plonger dans la voie des stands et transmettre le témoin à Schneider en 10ème position.

La chance s’est ensuite rangée du côté du HTP Motorsport lorsqu’une intervention de la Voiture de Sécurité a permis à la SLS AMG GT3 d’effacer son tour de retard. Désormais revenu parmi les autres pilotes de la catégorie Pro Cup, Schneider n’a pas tardé à dépasser plusieurs concurrents avant de terminer sur les talons de l’autre Mercedes de l’écurie HTP, et de décrocher une sixième place méritée.

« Nous avons connu un week-end mitigé et quand on regarde tous les obstacles que nous avons dû surmonter, je suis vraiment satisfait d’avoir pu enregistrer un nouveau bon résultat et engranger de précieux points au championnat, a déclaré Primat. Nous avions abordé l’événement avec l’intention de nous mêler à la lutte pour le podium mais au vu de la cadence des Bentley et des McLaren, terminer quatrièmes était sans doute le meilleur résultat auquel nous aurions pu prétendre.

L’écurie découvrant Silverstone, la journée du samedi revêtait une importance capitale, mais les cieux avaient visiblement d’autres idées en tête. Difficile dans ces conditions de mettre le doigt sur les bons réglages pour la course. C’était donc assez encourageant de se qualifier septièmes. Sans le problème électrique, je pense que nous avions le potentiel pour finir un peu plus haut dans le classement. Après tout, Nico évoluait en cinquième position lorsqu’il est entré aux stands.

Les soucis électriques sont sans doute les pires imprévus qui peuvent survenir, mais heureusement l’origine du problème a rapidement été identifiée. Nous avons quand même perdu un tour, ce qui a mis un terme définitif à nos espoirs d’avant-course. C’est évidemment une situation très frustrante mais ce genre de désagréments peut se produire. Nous comptons bien nous rattraper dès la prochaine manche. »

La troisième épreuve de la saison des Blancpain Endurance Series aura lieu sur le circuit Paul Ricard du Castellet les 27 et 28 juin. Une semaine auparavant, Primat et HTP Motorsport auront affronté le redoutable tracé de la Nordschleife à l’occasion des 24 Heures du Nürburgring.